Que dois-je faire si mon chat ne mange pas ?

Tous les propriétaires de chats savent à quel point les chats peuvent être parfois capricieux ! Mais lorsqu’un chat en bonne santé mange soudainement beaucoup moins (ou pas du tout), cela peut être très inquiétant ! La première étape la plus importante est de s’assurer que le chat n’a pas besoin d’une visite d’urgence chez le vétérinaire. Si le chat est haletant, léthargique, ou ne consomme pas de liquide ou de nourriture pendant plus de 24 heures, veuillez appeler votre vétérinaire !

Restez attentif pendant quelques heures pour voir si le chat ne mange vraiment pas ou s’il agit simplement comme un chat difficile. Parfois, il pense simplement que dormir ou jouer est plus important que manger à ce moment-là, mais il reviendra à son repas plus tard.

Les chats détestent le changement !

La première chose à considérer est de savoir s’il y a eu des changements dans l’environnement du chat. Avez-vous acheté de nouveaux meubles pour votre maison ? Ajouté un nouvel animal à la maison ? Un nouveau bébé ? Un membre de la famille ou un ami est en visite pour quelques jours ?

Les chats sont des créatures d’habitudes et de routine, et certains chats peuvent être perturbés et stressés par de tels changements. Si le chat se cache en raison d’un changement dans la maison, il peut être préférable d’apporter les plats de nourriture et d’eau à l’endroit où il se cache, au moins jusqu’à ce qu’il soit plus à l’aise et disposé à se déplacer.

  La réaction de Flehmen chez les chats domestiques

Serait-ce la nouvelle nourriture ?

Si vous essayez de modifier l’alimentation d’un chat, il est préférable de procéder à une transition lente. Commencez par lui donner sa nourriture habituelle en y ajoutant un peu de la nouvelle nourriture. Ensuite, augmentez la quantité de nouvel aliment et diminuez celle de l’ancien aliment pendant une semaine environ, jusqu’à ce que le chat mange le nouvel aliment tout seul !

Maladies et manque d’appétit chez le chat

  • Le manque d’appétit est un symptôme de nombreuses maladies importantes chez les chats.
  • Si vous ne parvenez pas à identifier les changements dans la maison ou le type de nourriture qui pourraient être à l’origine du refus alimentaire, il est préférable d’envisager les maladies suivantes.
  • Pensez que votre chat peut avoir un problème dentaire, des problèmes urinaires (qui sont courants chez les chats), une constipation ou une occlusion intestinale, une maladie rénale ou une infection des voies respiratoires supérieures. Recherchez d’autres symptômes tels que la bave (généralement liée à des problèmes dentaires), l’écoulement nasal et les éternuements (infections des voies respiratoires supérieures) ou l’absence d’utilisation du bac à litière (constipation ou occlusion intestinale). Si vous suspectez l’une de ces maladies, contactez immédiatement votre vétérinaire !

Le poids n’est pas toutMême une canette en surpoids qui arrête de manger sera en danger immédiat. En fait, les chats en surpoids ont un risque plus élevé de lipidose hépatique, ou  » maladie du foie gras « , qui peut entraîner une insuffisance hépatique et/ou la mort s’ils cessent de manger soudainement !

Le poids n’est pas tout

  Comment dire non à un chat et le faire écouter ?

Même un chat en surpoids qui arrête de manger sera en danger immédiat. En fait, les chats en surpoids ont un risque plus élevé de lipidose hépatique, ou « maladie du foie gras », qui peut entraîner une insuffisance hépatique et/ou la mort s’ils cessent de manger soudainement !

Autres éléments à prendre en compte

  • La gamelle du chat est-elle propre et située dans un endroit propre ? Les chats sont connus pour être pointilleux sur la propreté.
  • Un autre chat ou quelque chose que le chat craint se trouve-t-il entre le chat et sa gamelle ?
  • Y a-t-il des travaux à l’extérieur, ou d’autres bruits qui effraient le chat ?
  • La vaisselle est-elle profonde et dérange-t-elle les moustaches du chat ? Les recherches montrent que les plats dont les parois touchent constamment les moustaches peuvent provoquer une surstimulation des moustaches et sont appelés « fatigue des moustaches ». Les chats qui connaissent ce phénomène bénéficieront d’un bol ou d’une assiette peu profonde.

Pas de gavage

N’essayez jamais de forcer votre chat à manger ! Il pourrait associer la nourriture à quelque chose d’effrayant ou de négatif, ce qui pourrait aggraver le problème.

Conseils pour l’alimentation

Une astuce pour rendre la nourriture humide plus appétissante consiste à la réchauffer un tout petit peu pour le chat. Veillez toutefois à ce qu’elle ne soit pas trop chaude. La plupart des chats apprécient les croquettes chaudes.

Et surtout, si votre chat a manqué plus d’un ou deux repas, appelez votre vétérinaire !