Même les chats peuvent développer un cancer

Les chats sont sensibles à un grand nombre des mêmes maladies que les humains, y compris de nombreux types de cancer. Bien que le cancer ne soit pas aussi fréquent chez les chats que chez les humains et les chiens, il a tendance à être plus agressif et mortel. C’est pourquoi il est important que les propriétaires de chats soient conscients des mesures qu’ils peuvent prendre pour éviter que leurs chats ne développent un cancer. Bien que les risques de cancer ne puissent être complètement éliminés, ils peuvent être atténués en adoptant une approche proactive pour protéger la santé de votre ami félin.

1. Stérilisez ou castrez votre chat

La stérilisation de votre chat est l’une des mesures les plus importantes que vous puissiez prendre pour sa santé. Non seulement la stérilisation permet de réduire la surpopulation féline, mais ces procédures réduisent également le risque que votre ami félin développe certains types de cancers.

Pour les chattes, la stérilisation avant le premier cycle de chaleur et avant l’âge de 6 mois réduit considérablement le risque de cancer mammaire (cancer du sein) et élimine pratiquement le risque de cancer de l’ovaire et de l’utérus. Bien que de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie croient encore au mythe selon lequel les chattes bénéficient d’avantages pour leur santé si elles sont autorisées à avoir au moins une portée de chatons avant d’être stérilisées, ce n’est tout simplement pas vrai. Non seulement le fait de laisser votre chatte avoir une portée de chatons augmente la population de chatons non désirés, mais vous exposez également votre chatte à des risques inutiles pour sa santé. Le fait de laisser votre chatte avoir des chatons avant d’être stérilisée augmente le risque qu’elle développe ces cancers et qu’elle connaisse des complications liées à la grossesse.

Les chats mâles voient également une réduction de la probabilité de développer certains cancers après avoir été stérilisés. En faisant stériliser votre chat mâle, vous éliminez le risque qu’il développe un cancer des testicules plus tard dans sa vie. La stérilisation des chats mâles peut également réduire leur risque de cancer de la prostate.

Comment faire un gâteau pour un chat : recette saine à base de farine de noix de coco

2. Donnez à votre chat une alimentation de haute qualité

Comme pour les humains, l’alimentation joue un rôle majeur dans la santé globale des chats. Une mauvaise alimentation a été associée à un risque accru de cancer chez les chats. Il est important de veiller à ce que votre chat ait un régime alimentaire sain composé d’aliments pour chats de haute qualité. Une alimentation saine pour les chats consiste en des aliments qui fournissent une nutrition adéquate et sont exempts de substances cancérigènes dangereuses (composés cancérigènes) telles que les conservateurs, les couleurs artificielles et les ingrédients de remplissage inutiles. Recherchez des aliments qui ne contiennent pas de sous-produits, de céréales ou d’autres ingrédients de remplissage de mauvaise qualité. Il est prouvé que certains acides gras présents dans l’alimentation, comme l’EPA et le DHA, pourraient être utiles pour prévenir le cancer, ainsi que pour aider à traiter les chats qui en sont déjà atteints. Un régime alimentaire approprié contribuera à maintenir l’état de santé général de votre chat et à renforcer son système immunitaire.

3. Maintenez votre chat en forme et actif physiquement

En plus d’offrir à votre chat une alimentation de qualité, il a été démontré que le fait de maintenir votre chat en bonne forme physique et actif réduit le risque de cancer chez les chats. Les chats qui ne sont pas physiquement actifs sont plus susceptibles de développer certains types de cancer, ainsi que des maladies cardiaques et du diabète. L’obésité peut augmenter le risque de certains cancers chez les chats, il est donc important de veiller à ce que votre chat soit actif et reste en bonne forme physique, en plus d’avoir une alimentation appropriée. L’excès de graisse peut sécréter des hormones et d’autres substances susceptibles d’avoir des effets indésirables sur l’organisme de votre chat, notamment en augmentant les réactions inflammatoires, ce qui peut accroître le risque de développement de certains types de cancer chez votre chat.

4. Ne fumez pas autour de votre chat

La fumée secondaire augmente le risque de cancer du poumon chez les chats, tout comme chez les humains. Outre le cancer, la fumée de cigarette secondaire peut également contribuer à d’autres maladies pulmonaires chez les chats. La fumée de cigarette est un agent cancérigène environnemental majeur qui peut causer le cancer chez les humains, les chats et d’autres animaux de compagnie, y compris les chiens. Si vous avez des animaux de compagnie (ou d’autres membres de la famille), il est très important d’éviter de fumer dans votre maison. Idéalement, vous devriez éviter de fumer complètement pour réduire le risque de cancer chez vous, ainsi que chez les membres de votre famille et vos animaux domestiques.

10 raisons pour lesquelles votre chat devrait être un chat d'intérieur seulement

5. Évitez les autres substances cancérigènes dans l’environnement de votre chat.

En plus de protéger votre ami félin de la fumée secondaire, il est également important d’éviter d’introduire d’autres substances cancérigènes dans son environnement. De nombreux produits ménagers et produits pour la pelouse sont des cancérigènes connus.

De nombreux produits de nettoyage courants contiennent des substances chimiques cancérigènes. En cas de doute, optez pour des produits de nettoyage biologiques, entièrement naturels et sans danger pour les animaux domestiques. Cela vous protégera également, vous et votre famille humaine, des risques de cancer.

Bien qu’il soit toujours préférable de garder vos chats à l’intérieur, vous pouvez parfois les laisser sortir dans un catio ou en laisse s’ils le permettent. Lorsqu’il est à l’extérieur, votre chat peut être exposé à des produits chimiques pour pelouse, des pesticides et des herbicides. Évitez d’utiliser ces produits sur votre propre pelouse et limitez l’accès de votre chat aux zones extérieures où vous n’êtes pas sûr des produits utilisés. Privilégiez les produits biologiques et non toxiques pour votre pelouse et votre jardin.

6. Testez et vaccinez pour le FeLV et le FIV

Les virus tels que le virus de la leucémie féline (FeLV) et le virus de l’immunodéficience féline (FIV) sont des causes majeures de cancer chez les chats. Il est important de faire tester votre chat pour ces virus. Le dépistage de ces virus peut être effectué dans le cabinet de votre vétérinaire habituel, ou dans certaines cliniques vétérinaires mobiles qui ont lieu dans certaines animaleries certains jours de la semaine ou du mois.

Le FeLV peut provoquer des leucémies et des lymphomes chez les chats, mais il existe un vaccin pour protéger votre chat contre l’infection. C’est l’un des vaccins les plus couramment proposés aux chatons et aux chats nouvellement acquis après un test négatif pour le virus.

Le cancer chez les chats : Ce que vous devez savoir sur le cancer du chat

Le FIV peut également augmenter le risque que votre chat développe ces cancers. Il existe peut-être un vaccin pour protéger votre chat contre ce virus, bien qu’il ne soit pas aussi efficace que le vaccin contre le FeLV.

Ces deux virus sont transmis par des morsures profondes et par la salive. Ils peuvent également être transmis par un contact étroit avec des chats infectés. Dans de très rares circonstances, ils peuvent également être transmis par des chats partageant une gamelle ou une litière. Il est important que tout nouveau chat que vous présentez à vos chats résidents soit testé pour ces virus avant son introduction.

7. N’oubliez pas le contrôle vétérinaire annuel de votre chat

Si la détection précoce du cancer ne permet pas de l’éviter, le cancer est souvent plus facile à traiter s’il est détecté tôt. Il est important de respecter les visites annuelles de votre chat chez le vétérinaire. Le vétérinaire de votre chat sera en mesure de détecter les signes précoces du cancer, et il pourra le traiter avant qu’il ne s’étende et ne mette sa vie en danger.

Réduire le risque de cancer chez votre chat

Bien qu’il n’existe aucun moyen de prévenir complètement tous les types de cancer, vous pouvez réduire considérablement les risques de développer de nombreux types de cancer chez votre chat en le faisant stériliser à un jeune âge, en le maintenant en bonne condition physique, en lui donnant une alimentation appropriée, en évitant les substances cancérigènes présentes dans l’environnement (y compris la fumée de cigarette) et en prenant des mesures pour éviter l’exposition à certains virus potentiellement mortels. Des contrôles vétérinaires réguliers peuvent également contribuer à préserver la santé de votre chat pendant de nombreuses années. En comprenant les risques de cancer chez les chats, vous pouvez aider votre ami à fourrure à vivre une vie longue, heureuse et saine.

Sources de recherche

  • 4 conseils de prévention du cancer pour les chats
  • Conseils pour la prévention du cancer chez les chatsLes chats sont sensibles à un grand nombre de maladies qui peuvent toucher les humains. Le cancer ne fait pas exception. Bien que les chats ne soient pas atteints d’un cancer aussi souvent que les chiens et les humains, il a tendance à être plus agressif lorsqu’il survient.