Les bernard-l’hermite sont de petits invertébrés mignons qui volent nos cœurs en agitant leurs antennes et en s’amusant à grimper. Et qu’y a-t-il de plus beau que d’aimer un animal qui transporte sa maison en coquillage avec lui ?

Malheureusement, ces créatures sont l’un des animaux les plus mal compris du commerce des animaux de compagnie et sont souvent décrites à tort comme des animaux faciles, bon marché ou « jetables ». En réalité, les bernard-l’ermite demandent autant d’efforts que les autres animaux de compagnie, et s’ils sont bien soignés, ils peuvent vivre plus de 20 ans !

Les mythes et les conseils d’élevage inappropriés abondent, mais n’ayez crainte : ce guide vous aidera à passer au crible toutes les fausses informations.

Mythe : On peut mettre un bernard l’Hermite dans n’importe quel type de cage (y compris les cages grillagées)

Le bernard l’Hermite est l’un des rares animaux terrestres qui utilisent des branchies pour respirer. En raison de cette caractéristique anatomique unique, ils ont besoin d’un environnement incroyablement humide pour survivre. Les cages grillagées ne fonctionnent tout simplement pas, et le seul enclos adapté à ces animaux est un aquarium. La meilleure solution consiste à recouvrir l’aquarium d’un couvercle en plexiglas solide, ou à sceller un couvercle grillagé avec du film plastique.

Conseil : si vous ne pouvez pas vous offrir un aquarium, vous pouvez utiliser temporairement un grand fourre-tout en plastique pour abriter les crabes. Et puis, économisez ! Les magasins comme Petco organisent régulièrement des ventes à 1 € le litre, au cours desquelles les aquariums ne coûtent que la quantité d’eau qu’ils contiennent (un réservoir de 40 litres coûte 40 €, un réservoir de 20 litres 20 €, etc.)

Mythe : Les bernards l’Hermite se développent dans n’importe quel type de température et d’humidité

Les crabes hermites sont des créatures tropicales et dépendent fortement des conditions de leur environnement pour se développer. Ils ont besoin de niveaux de température et d’humidité spécifiques, sinon ils périssent.

Guide des types de bernard-l'hermite : Espèces de crabes hermites terrestres

La meilleure façon d’obtenir une température chaude est de fixer un tapis chauffant pour reptiles à l’arrière (et non au fond) de la cage. Le but est de chauffer l’air de l’enclos et non le substrat. Dans les foyers plus froids, l’isolation de l’extérieur de l’aquarium avec une couverture chauffante peut aider à maintenir la température correcte.

Les exigences en matière de température varient légèrement selon les espèces de bernard-l’ermite, mais ce sont les bases :

78-88F

au moins 80

Mythe : ils n’ont pas besoin de beaucoup d’espace

Les bernard-l’hermite sont stressés lorsqu’ils sont surpeuplés. Ils peuvent être des animaux sociaux, mais ils doivent quand même pouvoir s’éloigner de leurs copains pendant un certain temps, seuls, de temps en temps. En fait, la survie d’un crabe pendant la mue en dépend. (Pour se préparer à la mue, un crabe en bonne santé cherchera à s’isoler en s’enterrant complètement, ce qui le mettra à l’abri des autres bernard-l’ermite potentiellement affamés).

L’enclos doit offrir au moins 10 litres d’espace par crabe. Cela laisse suffisamment d’espace pour muer, grimper, manger, dormir, se cacher et creuser. Cela signifie qu’un aquarium de 20 litres est la taille minimale d’un réservoir pour deux bernard-l’ermite.

Mythe : les bernards lermites n’ont besoin que de quelques centimètres de sable

Disposer d’un substrat approprié est sans doute l’un des aspects les plus importants de l’élevage du bernard-l’ermite. Les crabes s’enterrent lors de la mue et dépendent fortement de la profondeur, de la consistance et de l’humidité du substrat pour survivre. Les crabes ne se portent pas bien s’ils ne disposent que de quelques centimètres de sable pour le substrat. Ils ont vraiment, vraiment besoin de ce qui suit :

  • Profondeur : La profondeur du substrat doit être au moins égale à la moitié de la hauteur du réservoir. Toutefois, si l’aquarium est plus petit que 12 pouces, le substrat doit avoir une profondeur minimale de six pouces. Il est vraiment important d’avoir un substrat profond, car la seule façon pour un bernard-l’ermite en mue de se protéger des autres bernard-l’ermite est de se cacher. S’il n’est pas enterré assez profondément, un crabe en mue risque d’être déterré par ses amis affamés et cannibales.
  • Matériel : Le meilleur substrat pour un hermie est un mélange de deux matériaux : la litière en écorce de noix de coco (que l’on trouve dans la section des reptiles des animaleries) et le sable de jeu pour enfants (que l’on trouve dans toutes les quincailleries locales). La litière de coco est un élément important car elle retient l’humidité et aide à maintenir la consistance d’un château de sable pour creuser. Pour obtenir un bon mélange, il est conseillé d’utiliser une part de litière en écorce de noix de coco pour cinq parts de sable de jeu pour enfants.
Comment choisir le bon substrat pour votre bernard-l'hermite terrestre

N’utilisez PAS les produits à base de sable calcique vendus dans les animaleries.

Le sable calcique a des propriétés semblables à celles du ciment lorsqu’il est mouillé puis séché. Il existe de nombreuses histoires d’horreur de propriétaires d’animaux de compagnie qui ont dû sauver leurs bernard-l’ermite de l’encollage de leur carapace grâce au sable calcique. Évitez ce produit !

Mythe : Les crabes hermites mangent des boulettes achetées en magasin

Les crabes mangent presque n’importe quoi, mais pas les régimes commerciaux des bernard-l’ermite. Les granulés et les poudres vendus dans les animaleries sont à éviter car ils contiennent des ingrédients nocifs pour les crabes (comme le cuivre).

Une alimentation équilibrée et variée permet de garder les crabes en bonne santé. Il faut leur fournir souvent des aliments riches en calcium, ainsi que des protéines et des graisses.

Exemples :

  • fruits et légumes frais et secs tels que pomme, poivron, piment, grenade, baies, mangue, papaye, raisins, banane, orange, noix de coco, chou frisé, laitue, courge, concombre, carotte
  • les matières grasses telles que le beurre d’arachide, l’huile de coco, les graines de tournesol, les amandes
  • protéines telles que champignons, crevettes, poisson, vers de farine, grillons morts, vers de sang, œuf bouilli
  • les aliments riches en calcium tels que la coquille d’huître, la coquille d’œuf, la peau de serpent, l’os de seiche
  • autres : varech, riz, graines de chia, spiruline, feuilles mortes, vers

Mythe : les crabes hermites vont se noyer

Dans la nature, les bernard-l’ermite se plongent dans l’océan pour se reproduire. Ils ont également accès à l’eau douce et à l’eau salée. En captivité, ils ont besoin que tous ces besoins soient satisfaits.

  • Fournir une piscine d’eau douce et d’eau salée.
  • L’eau du robinet est parfaitement utilisable à condition qu’elle soit rendue sûre par un déchlorateur d’eau. La seule marque dont l’innocuité pour le bernard-l’ermite a été prouvée est Seachem Prime (disponible au rayon poissonnerie de la plupart des animaleries).
  • L’eau salée doit être mélangée avec du sel d’aquarium marin. Ne pas utiliser par erreur le sel d’aquarium d’eau douce (oui, ce produit existe !). La meilleure marque à utiliser est Instant Ocean, que l’on trouve dans la section poissonnerie de la plupart des animaleries.
  • Les crabes ne se noieront pas dans les plats d’eau profonde tant qu’ils seront capables d’en sortir, et la plupart des amateurs s’accordent à dire que les hermies gagnent à pouvoir se submerger complètement.
Guide des soins de base du bernard l'hermite terrestre

Mythe : les coquillages peints sont amusants et sûrs

Les crabes hermites sont en fait assez pointilleux dans le choix de leur carapace, et ils modifient même celle-ci pour mieux répondre à leurs besoins en en mâchant les bords et en en découpant l’intérieur. C’est pour cette raison que les carapaces peintes sont toxiques pour les crabes ! L’ingestion de peinture n’est pas sans danger pour nous, et elle ne l’est certainement pas non plus pour un invertébré fragile.

  • Chaque crabe doit disposer à tout moment d’au moins six carapaces de taille appropriée. Par exemple, deux crabes ont besoin de 12 choix de carapaces, trois crabes de 18 et quatre de 24. Si on ne leur donne pas suffisamment de choix, ils se battent et peuvent même s’entretuer.
  • Les différentes espèces de bernard-l’ermite ont tendance à préférer différents types de carapaces. Gardez cela à l’esprit lorsque vous achetez des coquilles !

Mythe : les bernard-l’hermite sont des animaux de compagnie que l’on peut tenir

Les bernard-l’hermite ne sont pas seulement des animaux fragiles qui peuvent subir de graves blessures s’ils sont lâchés, mais comme nous l’avons déjà mentionné, ce sont des créatures qui vivent sur terre mais respirent par les branchies. Le fait de sortir un bernard-l’ermite de son enclos humide et chaud pour le placer dans une pièce plus fraîche et plus sèche est une source de stress, et ces animaux ne le supportent pas bien.

Mythe : ce sont des animaux de compagnie bon marché

Maintenant que les mythes courants ont été brisés, il devient évident que fournir aux bernard-l’ermite les soins dont ils ont besoin n’est certainement pas bon marché. L’achat initial de l’enclos, du décor, du substrat, des plats à eau et de la nourriture coûtera entre 60 et 100 euros, et cela n’inclut même pas le prix des crabes ! Et à mesure qu’un bernard-l’ermite se développe, il aura besoin de carapaces plus grandes et plus chères. Les crabes de la taille d’un géant auront éventuellement besoin de carapaces difficiles à obtenir, qui peuvent coûter jusqu’à 20 euros.