Apprendre à connaître les glandes anales (et leurs problèmes)

Vous n’étiez peut-être pas du tout conscient des problèmes de glandes anales chez le chien jusqu’à ce que Rover commence à avoir des problèmes. L’odeur de poisson a pu vous submerger, ou il a pu commencer à se déplacer sur le sol. Peu importe ce qu’il a fait, le problème ne peut être ignoré. Mais qu’est-ce que les glandes anales exactement ? Quelle est leur fonction, et surtout, pourquoi causent-elles des problèmes ?

Les glandes anales ne sont pas seulement présentes chez les chiens, mais elles apparaissent également chez une variété d’autres mammifères. Les glandes anales sont essentiellement de petites glandes situées autour de l’anus du chien. Si vous regardez l’anus du chien, elles sont situées approximativement à la position 4 heures et 8 heures. Normalement, ces glandes passent inaperçues, jusqu’à ce que les problèmes de glandes anales du chien se manifestent.

La fonction des glandes anales chez le chien/b.

Alors, quelle est la fonction exacte de ces glandes ? Les glandes anales ont une variété de fonctions, et certaines sont assez particulières du point de vue d’un propriétaire de chien. Pourtant, leurs fonctions peuvent être tout à fait fascinantes en même temps. Voici quelques-unes des fonctions des glandes anales chez le chien.

1. diffusion de l’information

Vous savez que les chiens remuent la queue pour manifester leur amabilité, mais il ne s’agit pas seulement d’un signe visuel de convivialité. Dotés de plus de 200 millions de récepteurs olfactifs, les chiens communiquent beaucoup par l’odorat. Le fait de remuer la queue aide les glandes anales et précaudales à diffuser des phéromones, qui sont censées être captées par d’autres chiens pour leur permettre d’obtenir des informations importantes. La queue fonctionne donc presque comme un ventilateur qui diffuse efficacement ces odeurs. Cela explique pourquoi les chiens sont si intéressés à renifler leur queue. Les chiens asociaux ou craintifs peuvent ne pas souhaiter diffuser ces odeurs et décider de garder simplement la queue rentrée.

  Petit ou grand chien ? Que doivent choisir les nouveaux propriétaires ?

2. Laisser des traces

Lorsque les chiens défèquent, les glandes anales libèrent également certaines phéromones, ce qui fournit en outre aux autres chiens des informations importantes. Cela explique pourquoi les chiens sont si intéressés à renifler les excréments des autres chiens. Steven Lindsay, dans son livre Handbook of Applied Dog Behavior and Training : Procedures and Protocols, explique comment certaines sécrétions présentes dans les excréments peuvent agir comme un répulsif pour éloigner les autres chiens de leur territoire.

3. révéler les menaces

Il y a une raison particulière pour laquelle de nombreux chiens sont très craintifs chez le vétérinaire. Cette peur peut parfois sembler infondée mais elle découle de quelque chose que nous, les humains, ne pouvons parfois pas percevoir. Les chiens craintifs chez le vétérinaire libèrent souvent des sécrétions de leurs glandes anales. Ces sécrétions sont captées par les nez sensibles des autres chiens, ce qui les met en alerte et leur fait prendre conscience de quelque chose de gênant. Dans ce cas, les glandes anales des chiens fonctionnent de la même manière que les glandes d’une moufette confrontée à une menace perçue.

Si les glandes anales servent à la reconnaissance entre chiens et au marquage olfactif, ces deux glandes peuvent parfois rencontrer des problèmes. C’est alors qu’ils passent de l’inaperçu à l’impossible à ignorer. Nous allons maintenant voir quelques problèmes courants de glandes anales chez les chiens.

L’expression de la glande anale du chien expliquée par un vétérinaire

Les problèmes de glande anale du chien et leur résolution

Voici ce qui peut causer des problèmes de glande anale chez les chiens, ainsi que quelques options de traitement.

  Comment amener les chiens à bien se comporter en voiture

Causes des problèmes de glande anale chez le chien/b.

Les glandes anales sont normalement de la taille d’un pois chiche et sécrètent généralement un liquide jaune-brun lorsque le chien défèque. Cela se produit généralement lorsque les selles sont suffisamment fermes pour permettre aux glandes de se vider avec succès. Les problèmes commencent lorsque les selles restent molles pendant un certain temps, ne permettant pas aux glandes de se vider. Dans ce cas, les glandes peuvent devenir trop pleines et provoquer une gêne chez le chien. Le chien affecté peut alors commencer à se déplacer ou à mordre dans l’espoir d’exprimer les glandes dans un projet de bricolage.

C’est là qu’un peu d’aide peut être très utile. Votre vétérinaire peut exprimer les glandes pour vous ou vous pouvez demander à un toiletteur de le faire pour vous. Certains propriétaires de chiens peuvent être intéressés par l’apprentissage de la vidange de ces glandes par eux-mêmes, mais cette opération peut être très malodorante et n’est pas pour les âmes sensibles.

L’absence de vidange des glandes peut entraîner des complications telles qu’une impaction et l’inflammation, l’infection et les abcès qui s’ensuivent, provoquant gonflement, douleur, écoulement sanguinolent, odeur nauséabonde et même fièvre. Certains chiens peuvent se sentir mal à l’aise lorsqu’ils s’assoient et peuvent s’asseoir « mollement » pour éviter la douleur. En outre, les glandes anales sont susceptibles de développer des excroissances qui peuvent se transformer en adénocarcinomes malins.

Traitement des maladies des glandes anales du chien/b.

En cas de diarrhée persistante, il est important de traiter le problème afin que les selles se raffermissent et reprennent une vidange réussie des glandes. L’ajout de quelques fibres supplémentaires peut s’avérer utile pour permettre aux selles de devenir plus volumineuses et plus efficaces pour vider les glandes. Certains propriétaires de chiens ont obtenu des résultats en donnant du potiron nature (pas la version tarte avec des épices ajoutées).

  Pourquoi les chiens aboient en vain ?

Lorsque les glandes anales commencent à être enflammées, il est utile d’appliquer une compresse chaude sur la zone pendant 10 minutes au moins 4 fois par jour pendant les 3 premiers jours, puis deux fois par jour pendant les 3 jours suivants, explique le Dr Fiona, vétérinaire, pour Just Answer. Il est utile de réchauffer la compresse toutes les deux minutes environ. Cela peut être fait jusqu’à ce que le chien puisse être vu par un vétérinaire et que les glandes puissent être vidées.

Dans le cas d’un abcès, le chien est mis sous antibiotiques oraux et une fois que le gonflement et la douleur diminuent, le vétérinaire peut tenter de les exprimer.

Enfin, dans les cas graves, comme dans le cas de tumeurs ou de problèmes persistants de la glande anale du chien, une procédure appelée sacculectomie anale peut être nécessaire. Dans ce cas, les glandes anales sont complètement enlevées.