Lorsque vous regardez les pattes arrière de votre chien, voyez-vous une griffe supplémentaire à l’intérieur de leur patte ? Il peut s’agir d’un orteil complet ou d’un morceau de peau détaché avec une griffe à l’extrémité.

Une patte de chien typique se compose de quatre orteils qui s’assoient ensemble pour créer la partie principale du pied avec un cinquième orteil supplémentaire qui se trouve plus haut sur la jambe. Cet orteil est appelé un ergot. Il est parfois comparé à un pouce humain et agit comme un stabilisateur pour le poignet. Dans certains pays, il est courant d’enlever ces ergots peu après la naissance d’un chiot, mais cela peut entraîner des complications.

Parfois, les chiots naissent aussi avec une griffe sur les pattes arrière. C’est beaucoup moins fréquent et souvent ces orteils supplémentaires sont mal formés, manquent d’os et dépassent du pied. Ces griffes peuvent entraîner des problèmes et de nombreux vétérinaires aiment les enlever, mais avant de prendre une décision concernant le cinquième orteil arrière de votre chien, il est important que vous connaissiez les faits qui se cachent derrière la griffe.

L’évolution des ergots

L’ergot canin (de face et de derrière) est une caractéristique curieuse car l’ancêtre du chien, le loup, n’a pas d’ergot du tout. Il semble que l’ergot se soit développé après l’évolution du chien domestique. Les recherches sur les loups qui ont des ergots ont montré que leur ADN indiquait qu’ils étaient le produit de croisements entre chiens et loups et non pas une indication que les loups avaient autrefois des ergots.

L’ergot avant canin est donc légèrement curieux. C’est un doigt très polyvalent qui peut être utilisé pour creuser, grimper, saisir et pour renforcer le poignet lors de virages serrés. Il a dû conférer un avantage aux premiers chiens qui l’ont possédé, les rendant plus susceptibles de survivre et de se reproduire, transmettant ainsi le gène des ergots à leur progéniture. L’ergot a été si important en tant qu’étape de l’évolution, que maintenant presque tous les chiens naissent avec des ergots de devant.

Les ergots postérieurs sont plus difficiles à expliquer car ils ne semblent pas offrir de bénéfices évidents pour la performance ou la survie de l’animal. En fait, les scientifiques affirment qu’ils ne devraient pas du tout être appelés ergots, mais plutôt mutations polydactyles (orteils supplémentaires). Selon un article scientifique publié dans la revue scientifique Genetics en 2008, les mutations polydactyles sont causées par un seul gène (LMBR1) qui restaure ce cinquième orteil qui, autrement, aurait été perdu par l’évolution canine.

Comment introduire les chatons aux chiens : Vos chats et chiens peuvent s'entendre

Personne n’est sûr de l’utilité de cet orteil une fois qu’il a servi, bien qu’il ait été suggéré qu’il ait pu aider les premiers chiens à grimper, et dans certaines races qui sont spécifiquement élevées pour avoir des ergots arrière, on considère toujours qu’ils servent à cette fin. Cependant, il est clair que la majorité des chiens n’avaient pas beaucoup d’avantages à avoir des ergots arrière, par rapport aux ergots avant, et ils ont donc été progressivement perdus au fur et à mesure de l’évolution du chien domestique.

À quoi ressemblent les ergots arrière ?

Contrairement aux ergots avant qui sont des cinquièmes orteils entièrement formés avec de l’os, les ergots arrière se présentent sous différentes formes et manquent souvent d’os.

Le type d’ergot arrière le plus courant n’est qu’une protubérance charnue avec une griffe à l’extrémité. Même dans les races élevées pour avoir 1 ou 2 ergots arrière, ils apparaissent souvent de cette façon. L’orteil peut dépasser de la patte à un angle impair.

Chez d’autres chiens, les ergots arrière sont des orteils entièrement articulés. Ils ont des os articulés à l’intérieur et sont bien serrés contre la patte. Dans ce cas, l’orteil est entièrement développé et doit être proche du type d’ergot arrière que possédaient les premiers chiens.

Faut-il supprimer les ergots arrière ?

Contrairement aux ergots avant qui sont importants pour stabiliser l’articulation du poignet, les ergots arrière ne semblent pas avoir de fonction. Les gens pensent parfois qu’il est préférable de les faire enlever pour éviter les blessures, mais les blessures aux ergots postérieurs ne sont pas aussi fréquentes que ce que les gens craignent et, dans certaines races, les ergots postérieurs sont une exigence du standard de la race et ne doivent pas être enlevés.

Les ergots arrière qui dépassent du pied et qui ne sont pas articulés par l’os peuvent courir le risque d’être attrapés et blessés. Si ces ergots ne sont pas retirés lorsque le chien est un chiot (toujours par un vétérinaire), il peut être possible de les faire enlever lors d’une autre intervention chirurgicale, par exemple lorsque le chien est stérilisé. Il convient de prendre en considération la nécessité de cette ablation, car elle nécessite une anesthésie générale qui peut comporter des risques propres.

Thyroïde sous-active (hypothyroïdie) chez le chien

Les ergots arrière qui sont de véritables orteils osseux et qui sont au ras du pied sont plus compliqués, puisqu’ils sont en fait de véritables orteils dans lesquels les nerfs passent. On ne comprend pas bien si l’enlèvement de cet orteil pourrait entraîner des problèmes similaires à ceux qui se produisent lors de l’enlèvement des ergots avant, notamment le flétrissement des nerfs qui se trouvaient dans l’orteil.

Habituellement, ces types d’ergots arrière sont si solides et propres au pied qu’ils ne posent aucun problème pour le bien-être du chien et, une fois de plus, il faut se demander s’il est vraiment nécessaire de faire subir au chien une opération pour lui enlever les griffes qui ne posent aucun problème.

De nombreux vétérinaires préfèrent maintenant laisser les ergots (arrière et avant) tranquilles et ne conseillent de les enlever que s’ils sont gravement blessés.

Lorsque vous débattez des ergots arrière de votre chien et de la nécessité de les supprimer, tenez compte du fait que certaines races sont censées avoir des ergots arrière simples ou doubles et qu’elles ne souffrent pas de problèmes à cause de ceux-ci.

Quelles races devraient avoir des ergots arrière ?

Si tout chien peut naître avec des ergots arrière, dans la plupart des races, cela est inhabituel et considéré comme un retour génétique. Ce n’est que dans quelques races que ce cinquième orteil supplémentaire est perçu comme un trait de valeur ; une caractéristique que le chien devrait avoir pour se conformer au standard de la race. Certaines races sont même censées avoir des doubles ergots sur les pieds arrière, soit six orteils. Dans ces races, l’élimination des ergots n’est pas souhaitable.

Les races suivantes doivent avoir des ergots arrière.

  • Chien de Montagne des Pyrénées (Grandes Pyrénées) : simple ou double
  • Chien de berger islandais : double préférence
  • Cao Fila de Sao Miguel : ergots arrière simples
  • St Bernard : seulement accepté comme standard de la race dans certains pays
  • Chien de montagne d’Estrela : simple ou double
  • Laika de Sibérie orientale : double
  • Berger d’Anatolie : double
  • Beauceron : double et bien espacé
  • Chien de berger catalan : double
  • Briard : double
Les 5 meilleures races de chiens minuscules et délicats

Le chien Lundehund norvégien est très spécial car il est censé avoir non seulement des doubles ergots sur ses pattes arrière mais aussi six orteils sur ses pattes avant. Ces orteils supplémentaires seraient responsables de l’extrême agilité du chien dont il a besoin pour son rôle traditionnel de chasseur de macareux.

Le Lundehund devait grimper sur des falaises abruptes après les oiseaux et ces orteils supplémentaires leur auraient donné la puissance de préhension dont ils avaient besoin.

Comment prendre soin des ergots arrière

L’entretien de base des ergots arrière permettra d’éviter qu’ils ne deviennent jamais un problème. Ils nécessitent un entretien similaire au reste des griffes de votre chien. La coupe ou le limage des griffes doit faire partie de votre programme de toilettage pour votre chien, quelle que soit sa race. Les griffes deviennent facilement trop longues, même lorsqu’un chien marche régulièrement sur du béton, ce qui peut entraîner l’accrochage des griffes ou des blessures.

Les ergots arrière touchent rarement le sol, donc pour beaucoup de chiens, cette griffe n’est jamais usée naturellement. Pour éviter que la griffe ne s’enroule et ne pousse dans l’orteil ou la patte, il faut la tailler régulièrement. Une pédicure hebdomadaire aidera à garder toutes les griffes de votre chien propres et courtes. Cela vous permet également de rechercher toute blessure ou problème au niveau du pied.

Outre la coupe des ergots arrière, il n’y a pas de précautions particulières à prendre avec eux, sauf si un chien les a attrapés ou déchirés dans le passé. Le fait de garder l’ergot court permet généralement d’éviter ces problèmes.

Les chiens munis d’ergots postérieurs ne sont pas affectés par ces derniers, ils n’entravent pas les mouvements, sauf s’ils sont autorisés à devenir trop grands (ce qui est le cas pour toute griffe aux pattes de votre chien) et de nombreux chiens passent leur vie entière sans avoir de problèmes avec eux.