Parfois, les oiseaux de compagnie présentent des problèmes de comportement que leurs propriétaires ont du mal à gérer. Bien que les oiseaux puissent se comporter de nombreuses manières indésirables, certains problèmes de comportement sont plus largement signalés que d’autres. Avec du temps et des efforts, la plupart de ces problèmes peuvent être résolus. Lisez ce qui suit pour découvrir les cinq problèmes de comportement les plus courants chez les oiseaux de compagnie et ce que vous pouvez faire pour les résoudre.

5 problèmes de comportement courants chez les oiseaux de compagnie

Mordant

Crier

Plumage

Être destructeur

Agir au niveau territorial

1. Mordre

C’est le problème le plus courant, et il y a de nombreuses raisons à cela. Votre oiseau peut être effrayé par quelque chose ou il vous avertit d’un danger. Par exemple, la visite d’un membre de votre famille qu’il ne connaît pas peut l’inciter à mordre. Parfois, la morsure peut être hormonale. D’autres fois, votre oiseau peut simplement jouer avec vous, pensant que vos doigts sont des jouets à mâcher.

Solution :

  • Introduire des jouets à mâcher sans danger pour les perroquets.
  • Vous devez également ignorer votre perroquet lorsqu’il vous mord. Cela les aidera à comprendre qu’ils ont fait quelque chose de mal. Donnez-lui des friandises pour son bon comportement.
  • Si vous criez sur votre perroquet, il continuera à vous mordre pour obtenir une réaction de votre part. Les perroquets aiment le drame !

2. Crier

Il s’agit là d’un autre comportement indésirable qui peut être une nuisance. Tous les oiseaux en bonne santé crient et émettent des vocalises pendant la journée, mais trop de cris peuvent poser problème. Cela peut être le résultat de l’ennui, de la dépression ou du stress. Essayez de savoir ce que vit votre oiseau.

Solution :

  • Placez votre perroquet dans une pièce calme ou couvrez sa cage.
  • Essayez de chanter calmement ou de lui montrer un nouveau jouet. Votre perroquet sera distrait et cessera peut-être de crier.
  • Consultez un vétérinaire ou un spécialiste des oiseaux si les cris continuent.

3. Plumage

C’est un problème sérieux. Il peut se produire chez des oiseaux qui sont gravement déprimés ou malheureux de leur environnement. Parfois, les perroquets peuvent arracher leurs plumes par ennui.

Solution :

  • Vérifiez si la cage de votre oiseau est assez grande et s’il a assez de jouets pour l’aider à se stimuler mentalement.
  • Fournissez une nourriture nutritive et gardez la cage propre.
  • Passez plus de temps avec votre oiseau, en lui accordant une attention adéquate.
  • Gardez les oiseaux en bonne santé et heureux de la meilleure façon possible.
Au secours, mon chien est une brute ! Comment empêcher votre chien d'intimider d'autres chiens

4. Être destructeur

Les oiseaux sont très intelligents, et ils ont besoin de beaucoup d’attention pour ne pas s’ennuyer. Si les oiseaux montrent des signes de comportement destructeur, cela signifie qu’ils ne reçoivent pas assez de stimulation mentale ou qu’ils sont mécontents de leur environnement.

Solution :

  • Essayez d’inclure votre perroquet dans vos activités quotidiennes.
  • Parlez-leur de ce que vous ressentez et dites-leur combien vous les aimez. Les animaux domestiques ressentent nos émotions.
  • Partagez les repas (sans danger pour les perroquets) avec votre animal de compagnie.
  • Achetez-lui de nouveaux jouets ou fabriquez-en vous-même. Les perroquets s’ennuient des mêmes choses !

5. Territoire d’action

Les oiseaux qui manifestent soudainement ce comportement peuvent avoir des problèmes hormonaux. Mais il peut y avoir d’autres déclencheurs, et cela peut être un signe que votre oiseau n’est pas à l’aise avec vous.

Solution :

  • Essayez des techniques de liaison comme le partage de la nourriture (non salée et sans danger pour les oiseaux), le fait de leur parler doucement ou d’allumer une musique calmante.
  • Donnez-leur plus de bains. Cela contribue à renforcer vos liens.
  • Vous pouvez également demander l’aide d’un consultant en comportement des perroquets.

Donner des bains de perroquet pour renforcer vos liens

C’était une joie non partagée de voir mon perroquet Louloutte se baigner. Nous l’aspersions d’eau chaude parce qu’il avait peur de se baigner dans un récipient, mais le bain était son activité favorite. Il adorait se faire asperger et clignait ses adorables yeux lorsque des gouttes d’eau les pénétraient. Il remuait fréquemment la queue, montrant un signe d’immense bonheur. Après le bain, il se séchait et lissait ses plumes. Nous lui donnions généralement de fréquents bains pour renforcer notre lien avec lui.

Conseil : Si votre perroquet est irrité ou grognon, donnez-lui un bol d’eau chaude pour l’asperger ou le vaporiser. Votre oiseau de compagnie va sûrement l’adorer !

Top 5 des problèmes de comportement des oiseaux

Mordant

Peut être effrayé, des problèmes hormonaux, ou simplement jouer

Fournissez des jouets à mâcher et ignorez votre oiseau. Ne récompensez pas les morsures par votre attention.

Crier

L’ennui, la dépression ou le stress

Placez l’oiseau dans une pièce calme ou couvrez sa cage. Chantez à votre oiseau.

Plumage

Mécontent de l’environnement ou ennui

Assurez-vous que la cage est suffisamment grande et qu’elle est toujours propre. Fournissez des jouets.

Être destructeur

Pas assez de stimulation mentale

Intégrez l’oiseau dans vos activités quotidiennes. Laissez-le sortir de sa cage, partagez un repas avec lui ou mettez une musique apaisante.

Agir au niveau territorial

Problèmes hormonaux ou malaise avec vous

Donnez-leur des bains ou partagez un repas ensemble pour renforcer les liens.

Rencontre avec mon premier perroquet de compagnie, Louloutte

Je me souviens encore du jour où nous avons ramené Louloutte à la maison. C’était le 20 août 2015. Louloutte était un perroquet Ringneck indien (IRN) mâle bleu ciel. Il a été trouvé perché un peu à l’écart du groupe de perroquets pépiants et enjoués dans la grande cage. Il était inhabituellement calme, ou peut-être qu’il était endormi – nous ne le savions pas. Le commerçant nous a dit qu’il avait un problème : il n’était pas apprivoisé. « Il mord », nous a prévenus le commerçant. Mais nous avons senti que nous pouvions l’apprivoiser.

Pourquoi certains chiens font-ils pipi sur les invités et que pouvez-vous faire à ce sujet ?

Vivre avec Louloutte

Pour un perroquet, Louloutte était inhabituellement calme. Il n’a rien mangé le jour où nous l’avons ramené à la maison. Le lendemain, cependant, il s’est perché plus bas et a décidé de prendre une pomme pour apaiser son estomac vide. Nous étions ravis de le voir manger, mais il n’a pas mangé devant nous.

Après avoir regardé une douzaine de vidéos sur l’apprivoisement et le comportement des perroquets, nous avons décidé d’essayer de le nourrir à la main. Bien qu’il ait été sceptique au début, avec un million de doutes et de questions sur son petit visage poilu, il a finalement accepté un fruit de ma mère. C’était une grande réussite pour nous, et nous avions l’impression d’avoir conquis le monde.

Pendant les semaines qui ont suivi, nous avons continué à le nourrir de nos mains. De temps en temps, nous le grattions avec une paille car il ne nous laissait pas le toucher. Nous le laissions même sortir tous les jours pour passer un bon moment et lui donnions des jouets pour qu’il se divertisse.

Le changement de comportement de Louloutte

Tout se passait bien, mais nous avons rapidement constaté de nombreux changements dans le comportement de Louloutte, que nous avons compris plus tard comme des problèmes de comportement. Il n’agissait pas comme un perroquet normal. Nous avons essayé par tous les moyens de le rendre heureux, mais il ne nous a jamais rendu son affection. C’était déchirant, mais nous l’aimions quand même.

Signes de problèmes comportementaux chez mon perroquet

Ce sont les signes de problèmes de comportement dont j’ai été témoin lors de mon expérience avec mon perroquet, Louloutte :

1. La peur

La peur de Louloutte à notre égard n’a cessé de croître. Nous pouvions le savoir car il épinglait les yeux et se montrait agressif. Les perroquets se dilatent ou contractent leurs pupilles, passant rapidement du noir au blanc.

2. Growling

Il nous a littéralement grogné dessus. Il le faisait quand nous essayions de l’approcher. Le grognement pouvait être accompagné d’un pincement des yeux et le bec de votre perroquet pouvait être légèrement ouvert. Cela indique qu’il peut vous mordre.

Attention : Laissez votre perroquet tranquille lorsqu’il grogne. Ne le caressez pas, sinon vous risquez d’être gravement mordu.

3. Frustration

Il se frottait beaucoup le bec. Cela indique la frustration et est appelé « agression transférée ». Il s’est aussi mis à se ronger les ongles très souvent.

Comment apprendre à un perroquet de compagnie à parler

4. Crier

Il a crié fort sans raison apparente. C’était insupportable. Parfois, on pouvait entendre ses cris à travers le rez-de-chaussée de notre bâtiment !

5. Mordre

Il a commencé à nous mordre beaucoup. Avant, il acceptait les fruits et mangeait de nos mains. Mais cela a changé, et il a développé une haine envers nos doigts. Chaque fois qu’il voyait un doigt, il se mettait à grogner et à attaquer en mordant fort jusqu’à ce que nous le quittions des yeux. Cela se produisait également lorsque nous touchions ses jouets, sa nourriture ou son ours en peluche.

Chaque fois que j’ouvrais mon ordinateur portable pour faire un travail, Louloutte avait l’habitude de voler et de se percher dessus. Il adorait se lisser ici.

Conclusion : La tragédie

Sept longs mois s’étaient écoulés. Louloutte aimait rester dehors toute la journée, mais nous devions le garder à l’intérieur pour lui permettre de se reposer. La résolution ultime de Louloutte était de créer un grabuge dans sa cage pour attirer notre attention parce qu’il ne voulait pas être mis en cage. Cela a continué jusqu’à la fin de la saison hivernale. Quand la température était bonne, il était laissé dehors presque toute la journée. Mais son humeur n’était pas prévisible. Il était de plus en plus irrité, il se rongeait beaucoup plus les ongles et il ne visait pas en volant. Il avait de grandes ailes qui n’étaient pas coupées. Nous pensions que lui couper les ailes l’attristerait, et nous voulions qu’il soit libre

Le 2 mars 2016, une tragédie nous attendait. Louloutte était sorti de sa cage comme d’habitude pendant que nous déjeunions. Nous avons décidé d’allumer de la musique pour le calmer. Mais dès qu’il a entendu le premier battement, il a volé en rond dans la pièce et est sorti directement par la fenêtre ! Nous avons été clairement choqués et abasourdis. On ne s’attendait pas à cela. Malgré des efforts épuisants, nous n’avons pas pu le récupérer. Après ce jour, nous ne l’avons plus jamais revu.

Avertissement

Gardez les fenêtres et les portes de votre maison fermées chaque fois que vous laissez sortir vos animaux domestiques. Vous ne savez jamais quand ils risquent de s’envoler, même si vous pensez qu’ils sont loyaux.

Nous nous souvenons encore de Louloutte tous les jours. Bien qu’il n’ait pas pu se débarrasser de sa peur de nous et qu’il ne nous ait pas laissés le toucher, nous l’aimions quand même. Il nous manque. Je n’aurais jamais imaginé que je perdrais mon premier animal de compagnie de cette façon. Une grande perte en effet, mais cela nous a permis d’apprendre beaucoup de choses. En fin de compte, Louloutte a obtenu ce qu’il désirait le plus : la liberté. Nous avons maintenant des souvenirs doux-amers à chérir pour longtemps.