Vous envisagez donc une Sulcata de compagnie ?

Si vous ne les connaissez pas beaucoup, je vous suggère de cliquer ici pour lire d’abord un article détaillé sur les sulcatas (également connues sous le nom de tortues éperonnées d’Afrique) dans leur habitat naturel. Cela vous aidera à décider si vous êtes capable d’imiter leur environnement dans votre maison, car votre capacité à le faire est cruciale pour leur bien-être. Après avoir fait vos recherches et décidé que vous voulez toujours un sulcata, lisez la suite. Ce sont de merveilleux animaux de compagnie pour les bons gardiens et ils vous accompagneront tout au long de votre vie ! Pour en savoir plus sur le sauvetage d’une sulcata sans abri, cliquez ici.

Comment prendre soin d’une tortue africaine

Régime alimentaire

Pièce jointe

Substrat et décor

Température

Éclairage

Nourrir et arroser

Trempage

Le passage des déchets

Maladies et affections

Intérieur contre extérieur

1. Régime alimentaire principal

Les tortues de Sulcata sont strictement herbivores – elles ne mangent que de la végétation. Vous voudrez nourrir votre sulcata avec environ 95% d’herbe et de mauvaises herbes. Cela peut nous sembler ennuyeux, mais c’est parfait pour elles, car elles ont besoin d’un régime riche en fibres et pauvre en nutriments pour une croissance lente et régulière. Faites en sorte de varier autant que possible ces directives pour que votre tortue reçoive tous les éléments nutritifs dont elle a besoin. Sachez qu’une sulcata ne mangera pas trop. Donnez-lui du foin à tout moment pour être sûr qu’elle ne reste pas affamée après avoir mangé de l’herbe fraîche et d’autres aliments.

Que devez-vous donner à manger à votre tortue de Sulcata ?

  • Gazon non traité
  • Trèfle
  • Foin de Timothy
  • Herbe des Bermudes
  • L’herbe de blé
  • Pellets Mazuri

Traitements

Vous vous retrouverez à apprendre à jardiner tout en nourrissant votre sulcata ! En plus de l’herbe et des mauvaises herbes, vous pouvez agrémenter votre alimentation de façon saine en leur donnant des friandises. Assurez-vous qu’aucune de ces plantes n’a été pulvérisée avec des pesticides ou n’a été achetée dans les deux mois.

Les meilleures gâteries pour les tortues d’Afrique

  • Géranium
  • Coneflower
  • Violettes
  • Monnaie
  • Rose
  • Clarkia
  • Feuilles de vigne
  • Marigold
  • Potiron (à laver avant de le nourrir)
  • Pissenlit
  • Aloe
  • Coleus
  • Hollyhock
  • Origan
  • Plante araignée
  • Hibiscus
  • Figue de Barbarie

Le calcium est un élément très important du régime du sulcata. De bonnes sources de calcium se trouvent dans des aliments sûrs comme les feuilles de pissenlit, le raisin et les feuilles de mûrier. De plus, n’oubliez pas de toujours garder un os de seiche dans l’enclos afin que votre tortue puisse manger comme elle en a besoin.

Il est également important de noter que les fruits sont très riches en eau et en sucre. Il est donc normal de leur offrir occasionnellement une fraise, une écorce de pastèque ou un peu de tomate, mais cela ne doit pas faire partie de leur régime alimentaire habituel. Une fois toutes les deux semaines, c’est parfait.

Note de sécurité

Ne donnez jamais de laitue iceberg à votre tortue car cela peut provoquer des diarrhées et une déshydratation.

2. Enceintes intérieures

Pour la santé et le bonheur de votre tortue, il est important de lui fournir un habitat aussi semblable que possible à son environnement naturel. Il est préférable de garder les Sulcatas dans des enclos extérieurs sous un climat sec et chaud. Si vous vivez dans un environnement froid et humide, une sulcata n’est PAS la tortue qu’il vous faut.

Lorsque votre tortue est un bébé ou un jeune adulte, il est facile de lui fournir un enclos approprié à l’intérieur même de votre maison. Mais n’oubliez pas, plus c’est grand, mieux c’est ! Les grands bacs en plastique conviennent bien aux bébés tortues, tout comme les tables à tortues faites maison (voir ci-dessous). Les enclos en verre ne sont pas recommandés, car les tortues ne peuvent pas comprendre le verre. Elles essaieront continuellement de marcher à travers le verre et seront stressées. De plus, l’eau laissée dans un réservoir en verre augmente l’humidité, ce qui peut provoquer des maladies respiratoires et la pourriture de la carapace.

Pour les sulcatas un peu plus grands, une étagère retournée sur le dos sur le sol et doublée d’une doublure imperméable est très bien. Les possibilités sont infinies ! Utilisez votre propre créativité !

Une fois que votre sulcata est assez grand pour aller dehors pendant l’été, il y aura encore plus de possibilités de logement.

3. Substrat et décor

Les Sulcatas sont des fouisseurs – ils adorent creuser ! Le meilleur substrat à utiliser dans leur enclos serait un mélange stérile de terre et de sable. N’utilisez jamais que du sable, car si leur nourriture est recouverte de sable, ils le mangeront et pourraient en être affectés.

Le régime alimentaire idéal de la tortue grecque (et comment en prendre soin)

Il faut prévoir une cachette avec de la mousse de sphaigne à l’intérieur pour l’humidité. N’oubliez pas de l’asperger d’eau de temps en temps. Pour les bébés, un pot de fleur tourné sur le côté et enterré à moitié est parfait. Les adultes auront besoin de quelque chose de plus grand, comme une boîte ou un bac en plastique avec un trou découpé pour faciliter l’entrée.

Les faux feuillages ne sont pas recommandés, sauf s’ils sont inaccessibles à la tortue (certains sont connus pour être curieux et les manger). Les vraies plantes sont géniales ! La meilleure méthode consiste à faire pousser plusieurs types de plantes et de mélanges de graines différents à l’extérieur de l’enclos, puis à les faire entrer et sortir par cycle. Placez-les de manière à ce que les pots individuels soient plus hauts que le substrat. Ainsi, la tortue ne peut pas manger ou piétiner la plante entière, ce qui lui permet de repousser. Veillez à utiliser un sol sans perlite, vermiculite ou pesticides ! Les fumiers naturels conviennent parfaitement.

Voici quelques plantes faciles à cultiver à l’intérieur et sans danger pour les sulcatas

  • Plante araignée
  • L’herbe de blé
  • Hosta
  • Opuntia (cactus de figue de Barbarie)

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser des pierres pour créer des sentiers et des rochers pour l’escalade ou le kayak. Assurez-vous qu’aucun des rochers n’est assez gros pour être avalé, car cela provoquerait une impaction qui nécessiterait une intervention chirurgicale. Si vous obtenez des roches dans votre cour, nettoyez-les soigneusement avant de les placer dans l’enclos. Les grosses branches d’arbres peuvent aussi être un bon complément ! Assurez-vous simplement que votre sulcata ne puisse pas y grimper et tomber.

4. Température

Une ampoule à incandescence (lampe chauffante) doit être placée sur le dessus du réservoir (du côté opposé à la cachette) pour fournir à votre tortue un endroit chaud pour se prélasser. Assurez-vous que la température atteint 95-100 degrés Fahrenheit lorsque la lampe est allumée. Si ce n’est pas le cas, ajustez la puissance de l’ampoule en conséquence. Un deuxième thermomètre doit être placé à l’autre extrémité (froide) de l’aquarium pour s’assurer que ce côté est au moins 10 à 15 degrés plus froid que le côté où vous vous prélassez afin que votre sulcata ne surchauffe pas. La lampe chauffante doit être reliée à un thermostat pour la régulation de la température. L’utilisation d’une ampoule à lumière noire au lieu d’une ampoule à incandescence la nuit permettra de réguler les jours et les nuits de votre tortue.

  • Température diurne : 75-90°F
  • Température de baignade : 93-96°F
  • Température nocturne : 60-75°F

5. Éclairage UV

Les UVB sont essentiels pour que les tortues puissent traiter le calcium en captivité. Sans eux, les tortues développent de graves problèmes de santé tels qu’une croissance anormale de la carapace, une maladie métabolique des os et d’autres maladies graves (voir photo ci-dessous). Dans les stylos dont le dessus est ouvert, la lumière UV doit être placée en travers du dessus et une lampe chauffante doit être solidement fixée sur un côté ou placée sur le dessus s’il y a un écran.

  • L’éclairage UV doit être laissé allumé pendant 10 à 12 heures par jour et éteint la nuit.
  • Maintenez la lampe UV à une distance de 10 pouces de la lampe à chauffer pour une efficacité maximale.
  • Remplacez l’ampoule tous les 6 à 10 mois. Même si la lumière fonctionne toujours, elles perdent des UV avec le temps.

6. Alimentation et arrosage dans l’enceinte

Bien qu’elle soit une espèce désertique, la sulcata, comme toutes les tortues, a besoin de beaucoup d’eau. Certaines personnes pensent qu’elles peuvent passer de longues périodes sans eau, mais ce n’est pas vrai. Ne pas avoir assez d’eau peut provoquer une insuffisance rénale et des calculs, qui peuvent être mortels.

Pour les bébés, un plat d’eau très peu profond doit être mis à leur disposition. Assurez-vous que si le bébé tombe ou se retourne dans le plat, il ne peut pas se noyer. Pour les adultes, le plat du bas d’un pot de fleurs constitue un bon bol d’eau. Là encore, assurez-vous que la tortue ne risque pas de se noyer.

Certaines tortues aiment grimper dans leur bol d’eau pour s’y tremper. Pour s’assurer qu’elles peuvent entrer et sortir sans se retourner, placez des pierres autour du bord intérieur du plat. Pour que l’eau reste propre plus longtemps, placez également des pierres autour de l’extérieur de l’écuelle. Cela permet d’éviter que le substrat ne s’infiltre dans l’eau.

Nourrir un sulcata dans son enclos est assez facile. Vous pouvez simplement poser la nourriture sur le sol. Si le sol est humide, mettez la nourriture dans un plat peu profond. S’il y a des restes après la journée, vous voudrez les nettoyer pour éviter les insectes et les maladies.

7. Trempez votre Sulcata

Que ce soit à l’intérieur, à l’extérieur ou les deux, vous devrez faire tremper votre sulcata, non seulement pour la propreté mais aussi pour une bonne hydratation et pour le passage des déchets. 30 minutes, trois fois par semaine, devraient suffire pour une tortue d’extérieur, mais durant les mois les plus chauds, vous devrez peut-être le faire tremper plus souvent. Pour les tortues d’intérieur, un trempage deux fois par semaine devrait suffire.

Comment installer une piscine extérieure pour tortues

Conseils pour le trempage

  • Vous devrez utiliser une baignoire assez grande pour que la tortue puisse s’y retourner, mais pas en sortir. Vous pouvez utiliser votre baignoire, mais veillez à la désinfecter soigneusement par la suite pour vous protéger contre les germes.
  • Utilisez de l’eau chaude pour une tortue en bonne santé et de l’eau légèrement plus chaude pour une tortue déshydratée (plus d’informations à ce sujet sous peu).
  • Pour éviter la noyade, ne remplissez jamais l’eau au-delà de l’endroit où se trouvent leurs narines lorsque leur tête est rentrée.
  • Ne laissez jamais votre tortue dans la baignoire pendant le remplissage. Il est facile d’oublier ce que vous faites et elles se noieront. Ne les laissez pas non plus dans la douche, car cela peut les faire déféquer et les selles bloqueront l’écoulement et feront déborder la baignoire.
  • Il n’y a pas de mal à laisser votre grosse tortue seule dans une eau peu profonde et sûre, mais les bébés ne doivent pas être laissés sans surveillance et les adultes doivent être surveillés souvent.
  • Dans l’eau, ne soyez pas surpris de voir votre tortue plonger sa tête dans l’eau pour ce qui semble être une éternité. Il n’est pas déprimé, il boit ! Surveillez sa gorge et vous le verrez avaler.
  • Pour les tortues particulièrement sales, vous pouvez nettoyer doucement leurs pattes et leur carapace avec une vieille brosse à dents souple. N’utilisez aucun type de savon – uniquement de l’eau.

8. Le passage des déchets

Votre tortue passera très probablement ses selles et son urine pendant le bain. Leurs selles doivent être bien formées, brunâtres/vertes et herbeuses. Leur urine, cependant, peut être surprenante si vous ne savez pas à quoi vous attendre.

L’urine de tortue contient des urates, qui ressemblent généralement à du fromage blanc gris. Certains urates sont très bien, mais s’ils sont gros ou durs, votre tortue peut être déshydratée. Si c’est le cas, des trempages plus longs et plus fréquents dans de l’eau plus chaude peuvent être nécessaires. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire. Une tortue bien hydratée et bien nourrie doit montrer de petits urates.

Crotte de tortue saine.

9. Maladies et affections

A terme, votre sulcata peut tomber malade. Les tortues, comme les chiens, ne montrent souvent pas beaucoup de signes de maladie, et quand elles en montrent, ils sont très subtils. Les tortues attendent souvent d’être très malades pour vous montrer des signes.

Pour éviter toute perte de temps et toute progression dangereuse de la maladie, prenez le temps d’observer votre tortue et de vous familiariser avec ses actions et sa routine tout au long de sa vie. Ce faisant, il est plus facile de remarquer quand votre tortue se comporte différemment. Le fait de remarquer ces signes vous permet de vous rendre rapidement chez un vétérinaire.

Pour en savoir plus sur les affections courantes des tortues, veuillez cliquer ici.

10. Sulcatas : Intérieur vs. extérieur

Si vous êtes dans le bon climat, l’extérieur est le meilleur endroit pour votre nouvelle tortue ! Vous ne devriez en garder une que si elle est capable de passer au moins la moitié de l’année à l’extérieur. Le logement d’une sulcata à l’extérieur n’est qu’une version à plus grande échelle de l’installation intérieure, mais il est beaucoup plus facile si vous disposez d’un espace adéquat. Lorsqu’ils sont à l’extérieur, ils n’ont besoin d’aucun éclairage, à l’exception d’une lampe chauffante pour les températures plus froides de la nuit. De plus, une lampe UVB n’est pas nécessaire car votre tortue absorbera les rayons naturels du soleil pendant la journée !

Pour les bébés et les jeunes adultes, il n’est pas recommandé de vivre à l’extérieur. Leur petite taille les rend vulnérables aux attaques d’animaux tels que les faucons, les hiboux, les chiens et les rats. Un adulte ne devrait pas avoir de problème si sa “maison” de nuit est à l’abri des prédateurs. N’oubliez pas que même un petit rat peut mâcher les bras d’une tortue endormie. Avant de décider de la garder dehors jour et nuit, sa carapace doit mesurer au moins un pied de long, six à huit pouces de large et quatre à six pouces de haut.

Préparation

  • Vous devrez construire ou acheter un hangar, suffisamment grand pour abriter votre sulcata. Les cabanes pour chiens fonctionnent souvent très bien, à condition qu’elles puissent entrer et sortir facilement et qu’elles soient surélevées en cas de pluie.
  • Il est nécessaire de mettre une “couverture de cochon” ou une lampe chauffante, ainsi qu’une isolation pour les périodes où la température baisse (sauf si vous les apportez à l’intérieur la nuit et par mauvais temps). Vous voudrez remplir leur maison de foin de Timothée ou d’herbe du verger pour faciliter le nettoyage et le confort.
  • Si votre tortue est trop grande pour entrer et sortir de votre maison, vous devrez rendre votre enclos extérieur résistant à l’hiver. Consultez ce fantastique exemple et ce guide.
  • Un sulcata adulte a besoin d’une grande cour pour brouter et se promener. Vous devez vous assurer d’avoir une zone clôturée. La clôture doit être une fois et demie plus haute que la tortue en position debout, et elle ne doit pas être transparente. Si elles peuvent voir à travers de l’autre côté, elles essaieront constamment de se frayer un chemin à travers. Les Sulcatas sont extrêmement forts et têtus, alors ne les sous-estimez jamais !
  • Vous voudrez inclure une zone de trempage sûre. Une grande piscine pour enfants (voir photo ci-dessus) avec une découpe sur le côté ou même un trou de boue que vous creusez vous-même est très bien. Les Sulcatas doivent pouvoir se rafraîchir ou se réhydrater quand ils le souhaitent. Par une journée chaude, vous les verrez souvent grimper dans leur nid et retourner de la boue ou de l’eau sur leur dos !
  • Il est évident qu’ils auront besoin de beaucoup d’herbe et de mauvaises herbes pour brouter. Ces tortues peuvent manger des quantités massives en une journée et si elles sont gardées dans un enclos trop petit, elles mangeront l’herbe jusqu’à la terre. Même si elles broutent à l’extérieur pendant l’été, vous voudrez compléter leur alimentation avec d’autres aliments sûrs énumérés ci-dessus et un os de seiche pour le calcium.
  • Vérifiez souvent s’il y a des signes de fouilles le long de la ligne de clôture et dans les coins, sous les bâtiments, etc. Ces trous doivent être comblés pour la sécurité de la tortue, car les clôtures peuvent s’effondrer lorsqu’il pleut, ou la tortue peut s’échapper. Les femelles y pondent également leurs œufs, mais cet article ne traite pas de la reproduction. Assurez-vous également de vérifier la solidité et l’état des clôtures elles-mêmes, ou de repérer les trous par lesquels un prédateur pourrait entrer.
  • La mise à disposition de cachettes et/ou de décorations vous permettra d’occuper votre tortue et de l’enrichir. Gardez à l’esprit, lorsque vous ajoutez des objets que ces tortues peuvent escalader. Évitez les objets de grande taille qui permettent à la tortue de s’échapper en grimpant ou qui peuvent la faire tomber. Une tortue retournée peut rapidement surchauffer et mourir si vous n’êtes pas là pour l’aider. Vérifiez toujours vos tortues extérieures plusieurs fois par jour pour vous assurer que tout va bien.
  • Vous pouvez réduire votre charge de travail en faisant pousser leurs plantes dans votre propre cour. Placez un panier suspendu au-dessus de la plante de base afin que la tortue ne puisse manger que le feuillage qui dépasse du panier. Veillez à fixer le panier au sol avec des crochets à pointes, en faisant attention aux pattes lourdes de la tortue. Les plantes plus grandes ou celles que vous voulez faire pousser en pot, comme le figuier de Barbarie ou l’hibiscus, sont de bons choix. Les fleurs peuvent facilement être coupées tout au long de la semaine ou tomber directement sur le sol pour que votre tortue chanceuse puisse les trouver.
Septicémie chez les tortues de compagnie

Loger un adulte adulte à l’intérieur

Le seul moment où il faut envisager de garder un sulcata adulte à l’intérieur est en cas d’urgence, par exemple lorsque les clôtures ou la maison extérieure sont en danger et que vous avez besoin d’un autre endroit sûr pour les garder. Si c’est le cas, vous pouvez garder temporairement votre très grande tortue chez vous : un sulcata adulte, en plus d’être énorme, est très rugueux et endommagera involontairement les sols, les cloisons sèches et les meubles. Si vous devez garder votre grosse tortue dans votre maison, le sous-sol est idéal : les sols en béton sont plus faciles à nettoyer et moins dommageables. Vous pouvez utiliser une grande niche pour chiens avec des planches de contreplaqué qui tapissent le bas des murs intérieurs pour empêcher le sulcata d’essayer de s’infiltrer. Suspendez des lampes (UVB nécessaires en hiver) et placez la couverture de porc et le foin à l’intérieur. Veillez à maintenir un côté frais afin que votre tortue puisse s’échapper de la chaleur si elle en a besoin. Veillez également à éloigner tous les cordons de la tortue (passez-les dans un tube en pvc, si nécessaire). Si votre sous-sol est plein de courants d’air, couvrez le haut de l’enclos avec un grand morceau de carton contrecollé avec des trous pour les lampes. Un courant d’air peut provoquer une grave infection des voies respiratoires supérieures chez un animal du désert.

Je vous recommande vivement de regarder Kamp Kenan sur YouTube pour en savoir plus sur ces animaux étonnants ! J’espère que vous avez aimé apprendre à prendre soin de votre sulcata. Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez les laisser ci-dessous.