Avez-vous déjà remarqué que les pupilles de votre chien s’agrandissent lorsqu’il est effrayé ou lorsque vous jouez avec lui ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi cela se produit ?

Les pupilles dilatées des chiens reflètent souvent leurs émotions. Cependant, dans certains cas, l’agrandissement des pupilles peut être le signe d’un problème oculaire ou d’un trouble médical sous-jacent, auquel cas il est préférable d’emmener votre chien chez le vétérinaire par mesure de sécurité.

Dans cet article, nous allons examiner de plus près les sujets suivants :

  • Comment les pupilles de votre chien fonctionnent et réagissent à la lumière et à l’obscurité
  • Pourquoi les pupilles de votre chien se dilatent-elles en réponse à la peur ?
  • La raison pour laquelle les pupilles de votre chien se dilatent lorsqu’il joue
  • Plusieurs conditions médicales sont connues pour provoquer des pupilles dilatées chez les chiens
  • Découvrez plusieurs faits fascinants sur les pupilles des chiens

Pourquoi les pupilles de mon chien se dilatent-elles dans une pièce sombre ?

Le cercle noir qui se trouve au milieu de l’iris de votre chien (la partie colorée de l’œil) s’appelle la pupille. Tout comme chez les humains, la taille de la pupille de votre chien varie en fonction des conditions d’éclairage. La taille de la pupille est contrôlée par des muscles et dépend de la quantité de lumière présente.

Dans des conditions de faible éclairage, les pupilles de votre chien se dilatent ou s’agrandissent afin de laisser entrer plus de lumière. L’inverse se produit lorsque votre chien est confronté à une lumière vive. Ses pupilles se contractent, c’est-à-dire qu’elles se rétrécissent pour laisser passer moins de lumière.

Si les pupilles de votre chien sont donc dilatées dans une pièce sombre, c’est tout à fait normal. C’est un signe que les pupilles de votre chien fonctionnent correctement.

En effet, lors d’une visite chez un bon ophtalmologiste vétérinaire, l’une des premières choses qu’il pourra évaluer est de savoir si les pupilles de votre chien se contraignent à la lumière. Si elles le font, on peut donc dire que la « réponse pupillaire » de votre chien est en bon état de marche.

Pourquoi les pupilles de mon chien se dilatent-elles lorsqu’il a peur ?

Les émotions peuvent jouer un rôle important dans la dilatation des pupilles de votre chien. L’excitation, la surprise, la peur, la douleur et même le stress font que les pupilles de votre chien se dilatent et se contractent en réponse à ces émotions extrêmes.

Que dois-je faire si mon chien mange un grillon ?

Il existe une théorie sur la dilatation des pupilles lorsqu’un chien a peur. Lorsqu’un chien a peur, son instinct de survie se manifeste et sa réaction de combat ou de fuite est déclenchée. Dans ce cas, ses pupilles se dilatent, permettant à une plus grande quantité de lumière de pénétrer dans ses yeux afin que son cerveau puisse traiter les informations visuelles plus rapidement et plus clairement.

Lorsque les chiens sont dans des situations de vie ou de mort, chaque seconde compte. La réaction de dilatation automatique se produit à un niveau physiologique et est indépendante de la volonté du chien.

Selon Scientific American, « la stimulation de la branche sympathique du système nerveux autonome, connue pour déclencher des réactions de « combat ou de fuite » lorsque le corps est stressé, induit une dilatation de la pupille. Alors que la stimulation du système parasympathique, connu pour les fonctions de « repos et de digestion », provoque une constriction. »

Tout comme les pupilles du chien se dilatent lorsqu’il a peur, elles se dilatent également lorsque votre chien est excité. Et les chiens sont super excités lorsque vous jouez avec eux !

Pourquoi les pupilles de mon chien se dilatent-elles lorsqu’il joue ?

La plupart des chiens ont naturellement un instinct de chasseur. Qu’il s’agisse de chasser des écureuils, de harceler d’autres chiens ou même de courir après un jouet, leur mode de chasse se déclenche.

Lorsque cela se produit, leur instinct de prédateur réagit par une poussée d’adrénaline. Cependant, dans ce cas, la montée d’adrénaline n’est pas une réponse à leur instinct de « combat ou de fuite » pour les aider à sauver leur vie. Dans ce cas, la poussée d’adrénaline a plutôt pour but d’augmenter les chances du chien d’attraper sa proie.

Comme les humains, les chiens peuvent subir un bon et un mauvais stress. Le mauvais stress survient lorsque le chien est en danger, a peur ou se sent menacé. Le bon stress survient lorsque le chien est mis au défi, généralement physiquement, d’une manière positive et excitante.

Un bon stress fait monter l’adrénaline et permet au cerveau et aux muscles du chien d’être inondés d’un sang riche en oxygène, ce qui leur permet d’agir rapidement en cas de besoin. Pendant ce temps, les pupilles se dilatent également, laissant entrer plus de lumière et augmentant la clarté visuelle.

Lorsque les chiens jouent, un bon stress est destiné à améliorer leurs sens, ainsi que leurs performances générales. Cela permet à leur ouïe de capter les sons les plus ténus, tandis que leurs yeux détectent les mouvements les plus infimes. Vous remarquerez peut-être que, pendant ce temps, votre chien frémit d’impatience.

Quelle nourriture pour chiens ? Comment choisir une alimentation saine en fonction de l'âge, de la race et de la taille de votre chien ?

Causes médicales de l’hypertrophie des pupilles chez le chien

Comme le dit le dicton, « les yeux sont les fenêtres de votre âme ». Si nous avons vu comment les émotions influent sur les pupilles des chiens, voyons également quelles sont les conditions médicales susceptibles de provoquer une hypertrophie des pupilles chez les chiens. Bien entendu, cette liste ne se veut pas exhaustive. Consultez votre vétérinaire pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Problèmes oculaires

  • Glaucome : L’agrandissement de la pupille est souvent un signe de glaucome, c’est pourquoi la pression oculaire du chien doit toujours être mesurée chez les chiens présentant ce signe.
  • Tumeurs :La dilatation des pupilles chez le chien peut également être le signe de tumeurs affectant la rétine, le nerf optique ou même le cerveau du chien.
  • Atrophie de l’iris : Chez les chiens âgés, l’apparition de pupilles dilatées peut être due à une affection connue sous le nom d’atrophie de l’iris où la dégénérescence du muscle sphincter de l’iris responsable de la construction de la pupille ne fonctionne plus correctement.
  • Cécité : Des pupilles élargies chez un chien qui ont tendance à le rester peuvent également être un signe de cécité de causes diverses. En particulier, une condition connue sous le nom d’atrophie rétinienne progressive est connue pour causer une cécité bilatérale chez les chiens qui se produit progressivement.

Lorsqu’il s’agit de cécité, la première chose que les propriétaires de chiens remarquent est généralement la capacité réduite du chien à voir la nuit et sa réticence à monter ou descendre les escaliers.

Le chien atteint peut également avoir des pupilles dilatées et lorsque les yeux du chien brillent dans l’obscurité, ils peuvent présenter un reflet anormal de type tapetas à travers les pupilles dilatées, explique le Dr Rhea Morgan, ophtalmologiste vétérinaire certifiée.

Traumatisme crânien

Vous avez peut-être remarqué dans les films comment, après avoir reçu un coup, le personnel médical vérifie les yeux d’une personne pour détecter les signes de dilatation des pupilles. La dilatation des pupilles après un traumatisme crânien peut être le signe d’une hémorragie interne dans le cerveau ou d’un problème neurologique nécessitant une intervention immédiate. Un traitement visant à réduire la pression intracrânienne doit être mis en place dès que possible.

Lésions cérébrales

Le cerveau est responsable du changement de forme des pupilles du chien. Des pupilles qui restent dilatées même dans des conditions d’éclairage peuvent indiquer que le cerveau du chien ne fonctionne pas normalement et qu’une tumeur peut affecter le cerveau du chien, la rétine ou le nerf optique.

Des activités amusantes pour les bergers allemands

Crises d’épilepsie

Les crises d’épilepsie se produisent lorsque les neurones du cerveau du chien sont trop actifs. Les chiens peuvent être affectés par différents types de crises. Les crises de grand mal, en particulier, sont connues pour affecter l’ensemble du corps du chien et l’un des signes observés est la dilatation des pupilles.

Ingestion de toxines

L’ingestion de certains types de toxines peut provoquer une dilatation des pupilles du chien. Votre chien aurait-il pu ramasser un médicament ou une pilule psychothérapeutique ou récréative sur le sol ? Ces drogues sont connues pour provoquer une dilatation des pupilles.

Parmi les autres toxines connues pour provoquer une dilatation des pupilles chez les chiens, citons les poisons organophosphorés utilisés souvent dans les jardins comme insecticide, la nicotine, certains noyaux de fruits, les marrons d’Inde, les fleurs de digitale et le venin de scorpion, pour n’en citer que quelques-uns.

Si les pupilles de votre chien sont dilatées et que vous ne trouvez pas de raison à cela ou si elles semblent dilatées pendant une période prolongée, jouez la carte de la prudence et consultez votre vétérinaire.

Comme nous l’avons mentionné, les yeux de votre chien peuvent vous alerter de problèmes de santé avant que d’autres symptômes ne se manifestent. Votre chien peut être malade ou blessé, alors consultez votre vétérinaire dès que possible. Les cas compliqués peuvent nécessiter une consultation chez un ophtalmologiste vétérinaire agréé.

5 faits fascinants sur les pupilles de votre chien

  • Contrairement à ce que vous avez pu croire par le passé, les pupilles de votre chien ne sont pas ce qu’elles semblent être, mais plutôt des trous sombres.
  • Les pupilles apparaissent noires pour la simple raison que les rayons lumineux qui entrent dans la pupille sont directement absorbés par les tissus situés à l’intérieur de l’œil.
  • Les pupilles de votre chien fonctionnent à peu près comme l’obturateur d’un appareil photo, changeant de forme en fonction de la distance à laquelle l’œil fait la mise au point.
  • Si aucune des deux pupilles ne se rétrécit (devient petite lorsqu’on y projette une lumière), on dit qu’elles sont « fixes », ce qui peut être le signe d’un problème cérébral.
  • Les médecins utilisent l’abréviation « PERRLA » pour décrire des pupilles saines. Ces lettres signifient « Pupilles, égales, rondes, réactives à la lumière et accommodantes ».

Vous le saviez ?Le terme médical pour désigner des pupilles dilatées affectant les deux yeux est mydriase, tandis que le terme anisocorie est utilisé pour désigner des pupilles de taille différente.

Le saviez-vous ?

Le terme médical pour des pupilles dilatées affectant les deux yeux est mydriase, tandis que le terme anisocorie est utilisé pour décrire des pupilles de taille différente.